La Belgique, petit royaume dynamique au cœur de l’Europe.

Histoire

Le royaume de Belgique a vu le jour par le fait que des puissances comme la France, l’Angleterre, l’Allemagne l’ont laissée apparaître sur la carte. Le 4 octobre 1830, un gouvernement provisoire déclare l’indépendance des provinces belges. Le 26 décembre, lors de la conférence de Londres, la Belgique devient officiellement un pays indépendant. Léopold I (d’origine allemande)devient alors Roi des Belges.

Communautés et régions

La Belgique est un royaume,  on y vit dans un régime fédéral. Il y a 3 communautés : flamande, française et germanophone. On compte 3 régions qui sont Bruxelles-Capitale, la Wallonie et la Flandre. Il y a 10 provinces et 589 communes.

On parle donc au sein du royaume 3 langues officielles: le français, le néerlandais et l’allemand.

On compte actuellement environ 11 millions d’habitants, la fête nationale tombe le 21 juillet. L’euro est la monnaie du pays.
Le pays est principalement néerlandophone en nombre d’individu (+- 60/40) et en économie – la Flandre est performante sur un bon nombre de points économiques et tien quasi l’ensemble des leviers politiques fédéraux.

Les francophones sont largement majoritaires à Bruxelles tentent de donner une dynamique à Bruxelles sous l’œil attentif des politiques Flamands qui veillent à ce que le néerlandais prenne une place conséquente à Bruxelles ou à tous le moins  souhaitent« anglophoniser » Bruxelles afin d’y diluer le Français.  

 

Se loger

On trouve en Belgique de très bonnes agences immobilières, assurant un service de qualité.

Engel & Völkers, Real Estate sont trois agences qui vous présenteront des biens de haute qualité, souvent situés dans des endroits calmes et, surtout, des quartiers prisés.

Immoweb: site pratique, ouvert à tous, qui propose nombre de locations ou achats de biens.

 

Les communes

Anderlecht Anderlecht Commune

17,74

111 279

6 271

Auderghem Oudergem Commune

9,03

31 963

3 538

Berchem-Sainte-Agathe Sint-Agatha-Berchem Commune

2,95

22 931

7 774

Bruxelles-ville Brussel (stad) Ville

32,61

166 497

5 106

Etterbeek Etterbeek Commune

3,15

45 502

14 448

Evere Evere Commune

5,02

37 009

7 375

Forest Vorst Commune

6,25

53 312

8 532

Ganshoren Ganshoren Commune

2,64

23 383

9 524

Ixelles Elsene Commune

6,34

83 425

13 149

Jette Jette Commune

5,04

48 805

9 677

Koekelberg Koekelberg Commune

1,17

20 661

17 622

Molenbeek-Saint-Jean Sint-Jans-Molenbeek Commune

5,89

93 893

15 936

Saint-Gilles Sint-Gillis Commune

2,52

49 492

19 603

Saint-Josse-ten-Noode Sint-Joost-ten-Node Commune

1,14

27 134

23 754

Schaerbeek Schaarbeek Commune

8,14

127 747

15 694

Uccle Ukkel Commune

22,91

79 610

3 475

Watermael-Boitsfort Watermaal-Bosvoorde Commune

12,93

24 303

1 879

Woluwe-Saint-Lambert Sint-Lambrechts-Woluwe Commune

7,22

51 871

7 180

Woluwe-Saint-Pierre Sint-Pieters-Woluwe Commune

8,85

40 037

4 523

 

Habitation

L’habitation en Belgique est parfois complexe et décevante. Faites attention aux arnaques sur internet. Optez pour des agences réputées. Les mètres carrés sont souvent faux sur l’annonce, il vaut mieux se rendre sur les lieux pour s’en assurer. Notez qu’en Belgique le nombre de chambres est plus important que les mètres carrés. L’entretien général des bâtiments n’est parfois pas à jour, surtout en ce qui concerne la salle de bain ou la cuisine (vieux matériaux, sécurité pas toujours aux normes). Il est parfois préférable d’acheter un bien: vous bénéficierez d’une réduction des frais de notaire. Lorsque vous achetez votre bien, pensez bien au réseau de transport en commun alentour, mais aussi aux écoles. C’est le vendeur qui paiera la commission d’agence.

Attention: si vous achetez un bien et que les frais de travaux de la copropriété ne sont pas encore payés, vous devrez continuer à payer. Lors de l’achat d’un bien (neuf), le prix est présenté hors TVA, il vous faudra ajouter 21%. L’offre se fait en Belgique uniquement par écrit; si elle est acceptée, vous ne pouvez pas vous rétracter.

 

Loyer

 

 

 

 


Voici des loyers approximatifs en fonction des lieux:

  • Bruxelles-Ville : 380 000 euros, villas 720 000 euros
  • Ixelles: 627 500 euros
  • Uccle: 575 000 euros, villas 1 707 500 euros
  • Watermael-Boitsfort: 492 500 euros, villas 720 000 euros
  • Woluwe-St-Pierre: 590 000 euros, villas 977 500 euros
  • Woluwe-St-Lambert: 550 000 euros
  • Rhode–St-Genèse: 360 000 euros, villas 700 000 euros
  • Waterloo: 354 000 euros, villas 585 000 euros
  • La Hulpe: 380 000 euros, villas 540 000 euros
  • Lasne: 440 000 euros, villas 780 000 euros

Télédistribution

La télévision francophone belge comporte principalement trois grands canaux: Orange, VOO, Belgacom. Les principales chaînes françaises (TF1, France 2, France 3) sont présentes en Belgique.

Bruxelles, la gestion des déchets.

La ville de Bruxelles est très impliquée dans le tri des déchets ménagers.

Les sacs doivent être placés le long des façades. S’il s’agit de la collecte du matin, pensez à bien déposer le sac soit la veille après 18h, soit le matin avant le passage du camion.

S’il s’agit de la collecte du soir, il faut déposer les sacs à partir de 18h avant le ramassage. Il faut avoir chez soi trois sacs poubelle différents: un blanc, un jaune et un bleu.

Les sacs blancs sont collectés 2 fois par semaine. Les sacs jaunes et bleus sont collectés une fois toutes les deux semaines séparément. Une semaine le bleu, une autre le jaune.

  • sacs jaunes: papiers et cartons propres.
  • sacs bleus: bouteilles et flacons en plastique, emballages métalliques et cartons à boissons.
  • sacs blancs: ordures ménagères, ampoules électriques et pyrex. En Région bruxelloise, depuis l’année 2009, le règlement régional a interdit de jeter dans les sacs blancs du verre alimentaire (les bouteilles, bocaux et flacons en verre transparent) sous peine d’une amende administrative de 62,50 euros. Il faut aller les jeter dans les bulles (= emplacements prévus).

Les sacs bleus, jaunes, blancs et verts (=déchets de jardin) ne doivent pas dépasser le poids de 15 kg/sac.

 

La scolarité

La Belgique possède un système éducatif à l’esprit très pédagogique et humain. La meilleure preuve en est l’enseignement supérieur. L’École est obligatoire à partir de 6 ans, mais généralement les parents envoient leurs enfants plus tôt.

6 à 12 ans
L’enseignement primaire se fait en 6 années. À la fin de chaque année, il y a un examen final pour pouvoir passer au niveau supérieur. Les élèves belges se voient recevoir un certificat d’études de base.

12 à 18 ans

L’enseignement secondaire contient 6 années (première secondaire, deuxième secondaire…). La dernière année de secondaire est appelée la rhéto. Il faut avoir le certificat de base pour poursuivre dans le secondaire. Dès la 3e secondaire, l’enseignement est divisé en 4 filières: artistique, technique, professionnel, général.
La Belgique est un pays possédant deux grandes communautés linguistiques, ainsi, le néerlandais est la première langue supplémentaires obligatoire à Bruxelles – mais il existe des écoles néerlandophones subsidiées par la communauté Flamande.

À noter!

La notation belge se fait essentiellement en pourcentage
On ne peut pas doubler sa 1re année de secondaire (5e française), sinon on redirige l’élève vers une filière technologique.
Les examens se déroulent deux fois par an, en décembre et en juin.
Les cours se tiennent généralement de 8h30-9h jusqu’à 16h.

Quelques écoles reconnues à Bruxelles

  • Le collège Saint-Jean (jésuite)
  • Le Collège Saint Michel (jésuite)
  • Les écoles européennes (Ixelles, Uccle, Laeken)
  • Le Lycée français (à Uccle)
  • L’Institut Saint-André
  • Enseignement privé ? Public ?

La Belgique propose 3 enseignements: privé, catholique et communal.

L’enseignement communal coûte en général moins de 200 euros.

Dans l’enseignement communal, il y a le choix entre cours de religion ou de morale. Pour les établissements privés, le catéchisme est obligatoire.

Les écoles européennes accueillent les enfants de fonctionnaires européens, afin qu’ils puissent continuer à parler et pratiquer leur langue maternelle. Les frais de scolarité sont souvent pris en charge par les sociétés et employeurs européens.

 

Démarches administratives

Le Consulat

Le Consul Général se nomme Monsieur Raphaël Trannoy.
Il s’agit d’une démarche importante, qui vous offrira des avantages.

Cela va faciliter toutes vos tâches administratives durant votre séjour en Belgique. Si vous devez disposer d’un passeport ou d’une carte d’identité française, être inscrit au consulat permet de faire cela très simplement et rapidement.

Le Consulat vous fera parvenir de multiples informations concernant la France. Un point essentiel à souligner est le droit de vote; sans inscription, il n’est pas possible de voter.

Vous pouvez vous rendre sur place ou vous inscrire via internet: http://www.consulfrance-bruxelles.org/;  [email protected]; téléchargez le formulaire formulaire inscription au consulat

Par courrier: 42, Boulevard du Régent – 1000 Bruxelles

Lors de votre visite au consulat, n’oubliez pas:

  • une pièce d’identité (passeport, carte d’identité)
  • un justificatif de votre nationalité (certificat de nationalité française)
  • un justificatif de l’état civil ou de la situation familiale (acte de naissance par exemple)
  • une preuve de résidence (datant de moins de deux mois)
  • 2 photos d’identité

Cette démarche est gratuite et valable 5 ans.

La maison communale (= mairie en Belgique).

Attention: ce service public possède des horaires spéciaux. Téléphonez préalablement pour connaître les heures d’ouverture.

Pour devenir résident belge, suivez bien ces étapes:

  • prenez rendez-vous au service étranger de votre commune
  • la police de quartier viendra vérifier que vous habitez bien à votre domicile.
  • la police vous fixera alors un nouveau rendez-vous auquel vous devrez vous munir de votre passeport, d’une photo d’identité, d’argent liquide pour payer une taxe, ainsi que de tous les documents qui justifient votre installation dans le pays:

 

La voiture

Après inscription à la commune, vous avez deux mois pour faire immatriculer votre véhicule d’une plaque belge.

Il faut en premier lieu posséder un certificat de conformité. Votre concessionnaire peut vous délivrer ce document, mais sachez que cela peut prendre plusieurs semaines! Veillez à vous y prendre à temps.

Il faudra vous rendre au bureau de douane situé rue de l’Entrepôt, 11, à 1020 Bruxelles (02 421 38 25). Prenez avec vous la carte grise et la facture. Le douanier vous fera remplir un formulaire de demande d’immatriculation et vous délivrera une vignette n°705 d’un montant d’1 euro.

Vous pourrez ensuite vous rendre dans un centre de contrôle technique, afin de vérifier l’état de votre véhicule ; s’il est en bon état, vous recevrez un certificat du contrôle technique.

Vous pouvez à présent assurer votre véhicule en sachant que le prix est plus élevé qu’en France.

Une plaque d’immatriculation vous parviendra sous 24 à 48h.

Vous serez amené à payer une taxe de mise en circulation.

Quant à la taxe de circulation, elle est à payer tous les ans.

Carte de stationnement pour zones payantes

Rien de bien compliqué, il faut remplir un formulaire sur internet sur le site de votre commune. Ensuite, rendez vous à la commune muni de votre carte de résident, de la carte d’immatriculation et d’argent liquide (15€ environ).

 

Numéros à connaître

  • Ambulance, pompiers, SAMU: 100
  • POLICE: 101
  • SOS: 112 (dispatche les urgences sur le service adéquat)
  • SOS Médecins: 02 513 02 02
  • Carte bancaire volée: CARD STOP 070 344 344
  • Écoute ENFANTS de la Communauté française: 103
  • Croix Rouge, Intervention en cas de sinistres et catastrophes: 105
  • Child Focus: Centre Européen des enfants disparus et sexuellement exploités: 110
  • Télé-Accueil (écoute 24h sur 24h): 107
  • Centre Anti-poison: 070 245 245
  • Centre des brûlés: 02 268 62 00
  • Centre de prévention au suicide: 0800 32 123
  • Aide Infos Sida: 0800 20 120
  • Infos Drogues: 02 227 52 52
  • Fuite d’eau: 02 739 52 11
  • Urgence Gaz: 02 274 40 44
  • Panne Électricité: 02 274 40 66

 

Remboursements médicaux

Si vous avez un contrat de travail belge,  vous avez entièrement droit à une sécurité sociale belge (une mutuelle). Cette dernière vous remboursera partiellement les frais d’hospitalisation, pharmacie, médecins…

Voici les grandes familles de mutuelles:

 

Les impôts en Belgique

La Belgique prélève un impôt élevé. Les salariés belges sont plus taxés qu’en France.

L’impôt sur la fortune n’existe pas en Belgique.

Voici les 4 impôts sur les revenus:

  • Impôt des personnes donc sur le revenu
  • Impôt des sociétés
  • Impôt des non-résidents
  • Impôt des personnes morales (en opposition à une société)

TVA

La TVA est de 21%, mais il y a un certain nombre de biens et services qui sont taxés à 6 et 12%. Vous trouverez davantage de renseignements sur le lien suivant: http://www.abe-bao.be/fr

TAXES

REPRESENTATIONS FRANCAISES.

 

Monter son « business » en Belgique

Une SPRL

Première étape: il faut un acte de constitution en passant par un notaire (à compter environ 850€), et une publication dans le Moniteur belge (environ 200€). Il faut avoir une immatriculation, c’est–à-dire s’inscrire auprès de la Banque carrefour des entreprises (comptez 75€).

La SPRL compte au moins une personne.

Pour créer sa SPRL, il faut avoir un capital total de 18 550€. Lors de la création de cette dernière, 6200€ doivent être libérés sur le compte.

L’administrateur est ici appelé un «gérant». Il faut distinguer gérant statuaire et gérant non-statuaire.

Gérant statuaire = prend les décisions et peut révoquer son associé pour faute grave.

Gérant non-statutaire = nommé à la majorité par une assemblée, qui a le pouvoir de révocation sur lui.

Voici les points à respecter pour créer une SPRL:

  •   Élaboration d’un plan financier clair.
  •   S’il y a un apport numéraire, il y a ouverture d’un compte spécial au nom de la société.
  •   Si c’est un apport en nature, il y a rapport d’un réviseur d’entreprise.

Il faut déposer un extrait de l’acte constitutif (au greffe) dans les 15 jours qui suivent l’acte définitif. Le greffier se charge de la publication dans le Moniteur belge.

Il faut alors s’inscrire dans le registre des personnes morales, via le greffe du tribunal de commerce. Vous obtiendrez un numéro d’entreprise. Si vous souhaitez effectuer des activités commerciales, vous serez amené à vous inscrire en tant que commerçant dans la Banque carrefour des entreprises via un guichet d’entreprise.

Créer une ASBL en Belgique

Il faut être minimum 3 personnes: ce sont les membres fondateurs. Le projet commun se doit d’être à but non lucratif. Établir les actions à entreprendre pour cet objectif commun. Choisir le lieu, un siège social pour l’entreprise. Nommer les personnes qui auront du pouvoir sur l’ASBL, des admirateurs. Fixer la charte (règlement interne et externe) de votre société. Dépôt du dossier pour publication des statuts au Greffe du Tribunal de Commerce.

Créer une société anonyme

Les associés à la base de la création d’une société anonyme doivent être au minimum deux.

Le montant du capital mis à disposition par la société est de 61 500€. La partie libérée du capital est la part d’argent qu’apportent directement les associés à la société. Pour une S.A., elle doit représenter au moins ¼ du capital pour un minimum de 61 500€.
Les fondateurs doivent faire appel à un réviseur d’entreprises pour décrire tout bien qui sera apporté en nature. Il pourra ainsi établir un rapport sur le mode d’évaluation du bien. Il doit présenter la contrepartie donnée au fondateur en échange du bien qu’il aura apporté.Les fondateurs d’une société anonyme doivent aussi établir un plan financier et le remettre au notaire lors de l’acte de constitution, après l’avoir signé.

Lors de la création de la S.A. et tant qu’il y a des titres nominatifs, les associés remplissent un registre des parts, qui est tenu à jour régulièrement.

Acte notarié:
L’acte notarié est essentiel, il permet la constitution légale et officielle, et contient les statuts de la société. Les statuts incluent les clauses qui vont déterminer le règlement/la charte entre les rapports entre associés eux-mêmes, les pouvoirs de ses représentants, en respectant la loi.

Administration:
La société anonyme est représentée par un conseil d’administration qui est nommé lors de la constitution de la société, ou au cours d’une assemblée générale. Ce conseil gère et sert à représenter la société. Il y a au moins 3 administrateurs dans la S.A. (pas de limite, dépend du nombre d’actionnaires). 

Un contrôle peut être mis en place:
Un réviseur d’entreprise peut être placé au sein de l’entreprise si elle emploie en moyenne plus de 100 personnes. Si la société excède deux des trois domaines suivants: 50 travailleurs, un chiffre d’affaires de 7 300 000€ ou un bilan de 3 650 000€.

Créer une SCRL en Belgique:

Il y a au minimum 3 associés. Il faut constituer une coopérative, mettre en commun les apports afin de constituer le capital de la société. Les biens apportés sont soit en nature, soit en argent.

Le capital d’une SCRL est formé par un capital fixe et variable. Ce dernier est réparti en parts, qui sont nominatives.

Il faut avoir un capital égal à 18 550€ et, lors de la constitution, il faut libérer 6 200€.

Acte constitutif

La constitution se fait devant le notaire, l’acte est déposé au tribunal de commerce.

Il faut obligatoirement donner au notaire un plan financier sur minimum deux ans.

La gestion de la coopérative peut se faire à travers l’assemblée générale, le conseil d’administration et l’organe de contrôle.

Leave a reply

Theme developed by TouchSize - Premium WordPress Themes and Websites