Emirzian
Marianne en parle :

Chez les Cabrel le vin c’est une affaire de famille

C’est près d’Astaffort, petit village du sud-ouest de la France situé à 20 kilomètres d’Agen dans le Lot et Garonne, que la famille Cabrel possède le Domaine du Boiron. Ce domaine de 130 hectares acheté en 1996 par Francis Cabrel produisait à l’époque des cultures céréalières et fut transformé petit à petit en terres viticoles.

Cabrel2En 1998, les frères Cabrel y plantent des cépages de Merlot, Cabernet Sauvignon, Tannat et Malbec sur un terroir argilo-calcaire d’un hectare, vinifiés par la coopérative voisine du Brulhois et dont les trois premières vendanges livrent un vin prometteur.Francis et Philippe décident alors de planter 9 nouveaux hectares de vignes entre 2000 et 2005, tout en rénovant le chai bâti en 1850. Le studio d’enregistrement de Francis se trouvant au-dessus, les cuves et barriques de vin au rez-de-chaussée. Philippe, qui a suivi une formation de six mois en œnologie à la faculté de Bordeaux, dirige le Domaine d’une main de maître et s’occupait déjà auparavant du restaurant familial « Le Square » à Astaffort.

philippe CabrelLe Domaine est autonome depuis 2003, de la vinification à la commercialisation, avec un premier millésime pour la même année. En 2009, les vignes passent au bio, avec l’aide de l’œnologue Mathieu Cosse qui suivait la propriété. Actuellement quatre cuvées sont commercialisées :
« Le Domaine du Boiron », composé de 10% de Merlot, 45% de Cabernet Sauvignon et 45% de Tannat, possède une robe sombre, solidement soutenue par une trame tannique imposante, suite à un élevage de 18 mois en barriques.

« Le Temprano du Boiron », composé à 100% de Malbec.
« Le Suivi des fées », composé de 61% de Merlot, 20% de Malbec et 19% de Tannat.
« La Rosée du Boiron », composé à 100% de Merlot, un vin rosé plus léger.

Aujourd’hui 10 hectares de vignes affichent un rendement annuel de 40 000 bouteilles, les vendanges manuelles sont triées minutieusement et les raisins récoltés à maturité.
Les vins possèdent l’Appellation d’origine contrôlée AOC Brulhois et sont labellisés agriculture biologique depuis le 1er millésime 2012. Sur les étiquettes, la mention « Francis Cabrel, propriétaire-récoltant » apparaît en minuscule. Un accent qui chante, une passion pour leurs terres et leurs cultures, voilà ce que l’on peut retenir de ces deux frères, qui partagent un amour commun pour la vigne et dont même le vin s’est fait un nom.

 Marianne Emirzian
Pour plus d’informations :
www.leboiron.be